Une manière plus classique de traiter l'édenté complet.


Une patiente 60 ans non fumeuse avec un passé parodontal parsemé de chirurgies d'assainissements, surfaçages radiculaires et bien d'autre tentatives pour essayer de stabiliser sa parodontite chronique.

panoramique préop


préop
En accord avec la patiente nous décidons d'extraire toutes ses dents. Les alvéoles sont comblées avec du phosphate tricalcique et du bêta TCP.
Nous décidons de temporiser avec des prothèse amovibles complètes provisoires.
La technique utilisée est donc très classique avec extraction , temporisation, implantation, temporisation et mise en charge différée.
http://sitedephilippedubois.chez.com/differentstypesimplants.html

Radio post-op avec correspondance des marqueurs radio-opaques du guide radio.
On note l'enfouissement important des implants pour permettre le port de la prothèse amovible transitoire.
Après 3 mois de cicatrisation phase 2:

Pose des piliers Balance de chez dentsply (Equivalent piliers multi-unit Nobel.)

Grâce au guide chir nous effectuons un décollement limité et adaptons la gencive attachée pour chacun des piliers.


contrôle radio des implants surmontés des piliers.

Quand la situation clinique le permet l’empreinte au plâtre reste selon nous le meilleur matériau.

Validation de l'empreinte avec une clef en plâtre.
Après essayage la clef ne s'est pas fracturée. L'empreinte est donc validée.



Calcul de l'AP Spread (longueur de l'extension)

Les dents résines sont des dents Phonares de chez Ivoclar.
Le choix de l'armature s'est porté sur un alliage chrome cobalt coulée.
Laboratoire Arnaud Parmentier Montpellier


Fabrication et validation de l'armature.

Fabrication de la protrhèse




Intras-dos poli miroir










Finition









Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

NAEVUS BUCCAL (grain de beauté)

Problèmes occlusaux-prothétiques favorisant le développement d'un carcinome épidermoïde: